Allemagne : des migrants défèquent, se masturbent et envahissent les vestiaires des filles à la piscine

 

Une piscine allemande a interdit l’accès aux migrants suite à une ensemble de faits obscènes.

 

http://www.fdesouche.com/693705-allemagne-des-migrants-defequent-se-masturbent-et-envahissent-les-vestiaires-des-filles-la-piscine

[…] Un groupe de migrants, hommes et femmes, ont été repérés par les caméras de sécurité de la piscine de de Johannisbad à Zwickau, en Saxe se livrant à des comportements inacceptables, dont se masturber dans le jacuzzi. Dans d’autres incidents séparés, d’autres groupes de migrants ont été repérés en train de « contaminer »  le bassin pour enfant en y déféquant, ils auraient aussi agressé sexuellement d’autres baigneurs, rapporte Bild. […]

Un rapport, dont l’authenticité a été confirmée depuis par l’administration de la ville, sont rapportés ces faits choquants : « Un demandeur d’asile s’est masturbé dans le jacuzzi et et éjaculé dans le bassin. Ceci a été également enregistré par la caméra de surveillance « . […]

« En outre, les maitres-nageurs ont dû protéger les femmes et les filles contre les demandeurs d’asile. Des jeunes hommes ont voulu pénétrer de force dans le vestiaire féminin « . […]

Source (Traduction FDS)

Publicités

Un policier allemand : « Nous avons ordre d’ignorer les crimes commis par les migrants »

Par le 09/01/2016

Les terribles attaques et agressions sexuelles survenus à Cologne et dans d’autres villes d’Allemagne n’en finissent pas de secouer le pays. De plus en plus, de nouveaux délits sont mis en lumière.

http://www.fdesouche.com/688521-un-policier-allemand-nous-avons-ordre-dignorer-les-crimes-commis-par-les-migrants#

Version originale

Hessen: Ein hochrangiger Polizeibeamter aus Frankfurt/M. erklärt BILD: „Bei Straftaten von Tatverdächtigen, die eine ausländische Nationalität haben und in einer Erstaufnahmeeinrichtung gemeldet sind, legen wir den Fall auf dem Schreibtisch sofort zur Seite.“

Der Beamte weiter: „Es gibt die strikte Anweisung der Behördenleitung, über Vergehen, die von Flüchtlingen begangen werden, nicht zu berichten. Nur direkte Anfragen von Medienvertretern zu solche Taten sollen beantwortet werden.“

Traduction :

Région du Hesse : Un policier haut gradé de Francfort explique au BILD :« Pour les délits commis par des criminels possédant une nationalité étrangère et qui sont enregistrés dans un centré de réfugiés, nous classons immédiatement le dossier sans suite ».

Le policier continue : « Il y a de strictes instructions venant de la hiérarchie pour ne pas reporter les crimes et délits perpétrés par les migrants. Seules des requêtes directs émises par des journalistes ou des médias peuvent être suivis d’effet ».

 

BILD

Le rapport hallucinant de la police de Cologne sur la nuit du Nouvel An 

Par le 07/01/2016

 

http://www.fdesouche.com/687649-lun-des-agresseurs-sexuels-de-cologne-se-dit-etre-refugie-syrien-et-declare-merkel-ma-invite-ici

Suite aux agressions en masse du Nouvel An dans plusieurs grandes villes allemandes, un rapport interne de la police met en lumière l’ampleur du chaos. Selon ce rapport, publié jeudi par le magazine allemand «Spiegel», les policiers redoutaient des morts.

(…) Toute identification s’est révélée impossible sur le moment tant la police était débordée, continue le rapport. «Les forces de l’ordre ne contrôlaient plus les incidents, les agressions, les délits. » Face à l’impossibilité d’aider les victimes, les policiers se sont sentis frustrés.

En outre, le rapport établit une liste concrète d’incidents vus ou vécus par les policiers:

 

  • Les groupes d’hommes ont formé des cercles serrés afin d’empêcher les forces de l’ordre de porter secours au victimes;
  • Un homme a lancé aux policiers: «Je suis Syrien, vous devez bien me traiter. Madame Merkel m’a invité»;
  • Des témoins ont été menacés dans le cas où ils nommeraient les coupables;
  • Des hommes ont déchiré leur permis de séjour sous les yeux des policiers en ricanant et en disant: «Vous pouvez rien contre moi, donnez m’en un nouveau demain.»
  • Les ordres de quitter les lieux n’ont pas été écoutés. Faute de moyens, les interpellations étaient impossibles;
  • Après la fermeture des quais de gare à cause de la foule, de nombreux individus ont rejoint un autre quai puis traversé les voies pour rejoindre le quai bondé.

Le rapport indique que, pendant l’évacuation de la place de la gare, les forces de l’ordre ont été la cible de fusées et de jets de bouteilles. Malgré l’évacuation, les vols et agressions ont continué à plusieurs endroits à la fois.
L’auteur du rapport note que jamais, en 29 ans de service, il n’avait vécu telle situation et un tel manque de respect vis-à-vis de la police.
Manquant de personnel, «les forces de l’ordre ont rapidement été débordées». L’intervention a duré de 21h45 à 7h30.
L’auteur décrit la situation du Nouvel An à Cologne comme «chaotique» et «humiliante».

(…) BlueWin.ch

Arrestations à Cologne : 14 Syriens, 1 Afghan en Allemagne depuis quelques semaines

Crise des migrants : Viktor Orbán impose son style en Europe et voit sa popularité augmenter

Traduction d'un article du Financial Times

Il n’y a pas si longtemps, les gares et les camps hongrois étaient débordés, suite à la crise migratoire subie par l’Europe.

Certains autres dirigeants de l’Union Européenne ont comparé la politique sévère de la Hongrie à l’Allemagne nazie. D’autres ont accusé le Premier ministre Viktor Orbán et son refus d’accueillir les réfugiés musulmans — ainsi que son ambition de faire de la Hongrie une « démocratie non libérale » — d’atteinte aux valeurs européennes.

Aujourd’hui, M. Orbán a réussi presque à lui seul à débarrasser la Hongrie des migrants. En même temps, il a resserré son emprise sur le pouvoir, et vu certains des dirigeants occidentaux qui le critiquaient se résoudre à reprendre, à contrecœur, certaines de ses méthodes.

La transformation soudaine du leader hongrois, passé du statut de paria à celui de modèle ultra-conservateur, reflète l’évolution de l’Europe face à la plus grande migration de masse depuis la Seconde Guerre mondiale. En quelques mois, un mouvement d’accueil des réfugiés fuyant la guerre qui déchire par la Syrie, mené par la chancelière allemande Angela Merkel, a cédé la place à un froid calcul sur les défis logistiques et sécuritaires posés par l’immigration incontrôlée.

 

Lire la suite

Des vendeurs à la sauvette agressent des policiers à Paris