Résistance au Meilleur des mondes : « Un Solidarnosc anthropologique »

http://lamanifpourtous.fr/fr/toutes-les-actualites/1681-resistance-au-meilleur-des-mondes-un-solidarnosc-anthropologique

Délégué général d’Ichtus et ancien président de la Manif pour tous, Guillaume de Prémare publie avec Éric Letty Résistance au Meilleur des mondes, un essai qui met en perspective les évolutions de la société – notamment au plan familial – avec le célèbre roman d’anticipation d’Aldous Huxley.

Y a-t-il un lien entre votre engagement au sein de la Manif pour tous et votre essai Résistance au Meilleur des mondes ?

Oui, l’idée nous est venue alors que la bataille de la loi Taubira faisait rage. En évoquant les conséquences à moyen et long termes de cette loi, nous avons considéré qu’elle constituait une étape vers le « meilleur des mondes » de Huxley, et même un point de bascule décisif du processus historique de « déconstruction », entamé depuis déjà plusieurs décennies. C’est ce qui a motivé l’écriture de cet essai.

Pourquoi ce « point de bascule » est-il décisif ?

Le « meilleur des mondes » d’Huxley n’est pas seulement un monde eugéniste, mais aussi une société où la famille n’existe plus, où la filiation n’a plus de réalité charnelle ni sociale, où la sexualité et la procréation sont massivement dissociées. Ce monde n’est pas seulement le résultat d’une évolution technique mais de mœurs totalement reconfigurées. Si vous considérez les conséquences, déjà avérées ou prévisibles,  de la loi Taubira – notamment en termes de filiation, de PMA et de GPA -, vous voyez que ce « changement de civilisation » conduit vers le « meilleur des mondes ». Au motif d’ouvrir des « droits nouveaux », on a touché aux fondements anthropologiques élémentaires. La déconstruction anthropologique est la condition d’avènement d’un homme nouveau dans un monde nouveau, c’est le rêve utopique par excellence. Et l’utopie finit toujours mal…

La Manif pour tous constitue-t-elle, selon vous, un mouvement de résistance au « meilleur des mondes » ?

Oui, j’en suis convaincu. En s’attaquant aux repères familiaux les plus élémentaires – l’homme et la femme ; le père, la mère et l’enfant -, la loi Taubira a touché un nerf vital. La violence symbolique et sociale de cette loi a éveillé un mouvement profond auquel la Manif pour tous a donné une forme de mobilisation inédite, qui est appelée à s’enraciner dans un combat sur le temps long. A son fondement, la Manif pour tous est un mouvement de résistance anthropologique, « un Solidarnosc anthropologique »comme l’a dit Ludovine de la Rochère. Il s’agit de défendre la famille en défendant le sanctuaire intime de la chair et de l’esprit, pas simplement la famille comme modèle social structurant. Par exemple, la résistance que mène actuellement LMPT à la marche vers la GPA est capitale car l’externalisation de la grossesse est le prochain « point de bascule ». Après avoir posé les bases de la déconstruction de la famille, le « meilleur des mondes » attaque la grossesse et la femme dans leur mystère profond.

Qui promeut le « meilleur des mondes » ?

Je vois trois puissances – l’Etat, la Technique et le Marché – qui sont dominées par une hyper-classe mondiale acquise à l’idéologie libérale-libertaire. In fine, tout cela finit dans les bras du Marché, car l’argent est plus puissant encore que les idéologies. Voilà pourquoi les plus grandes firmes mondiales financent et soutiennent les lobbies LGBT à travers le monde. Le patron de Goldman Sachs a qualifié le mariage gay de « good business ». Il y a un enchaînement mécanique : au nom du mariage gay et de l’égalité, une pression politique s’exprime en faveur de la GPA ; une fois la GPA autorisée, c’est le principe d’externalisation de la grossesse qui entre dans les mœurs, et pas seulement pour les homosexuels ; une fois les mœurs imprégnées, la grossesse externalisée ouvre un marché extraordinaire pour l’industrie biotech’ qui travaille actuellement aux matrices artificielles. Lors du dernier colloque sur la GPA, organisé par LMPT dans le cadre du Grenelle de la famille, les intervenants ont souligné combien la marchandisation et la déshumanisation allaient ensemble. Nous sommes en train de prendre conscience, collectivement et progressivement, de la globalité des enjeux.

Des enjeux qui vont au-delà de la seule loi Taubira…

Oui, mais la loi Taubira est en quelque sorte une pierre d’angle. C’est fondamentalement une loi d’indifférenciation qui exige, pour s’auto-justifier, que le Gender entre dans l’esprit des nouvelles générations, notamment via l’école. C’est une loi de déconstruction familiale parce qu’elle sépare ce qui est articulé dans la chair de la famille : sexualité, engendrement, filiation, éducation etc. C’est une loi de déshumanisation parce que la technique œuvre dans la foulée à résoudre ce que la loi ne peut résoudre, notamment en termes de procréation. LMPT a raison de continuer à demander l’abrogation de la loi Taubira parce qu’il en va de la cohérence de son combat contre la déshumanisation et la « défamiliarisation ». Si nous lâchons sur les repères anthropologiques élémentaires, alors le combat perd sa cohérence et s’affaiblit. La Manif pour tous a compris cela en même temps que les enjeux globaux, c’est pourquoi elle a choisi d’élargir progressivement ses thématiques, même si elle ne peut pas tout porter. C’est à une résistance globale que nous sommes appelés : LMPT en est en quelque sorte le navire-amiral parce qu’elle porte une formidable capacité de mobilisation populaire, mais ceux qui entendent résister à l’emprise de l’Etat, de la Technique et du Marché sur la chair et l’esprit doivent multiplier les initiatives de société civile dans le cadre d’un large mouvement social. On voit déjà aujourd’hui cette diversité et cette richesse du mouvement social issu de LMPT, c’est une force d’avenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s