Algérie : les binationaux interdits d’accéder aux plus hautes fonctions

Binationaux. En vertu de la nouvelle constitution algérienne qui doit être votée ce dimanche, les individus détenteurs d’une autre nationalité devront y renoncer pour pouvoir prétendre accéder aux plus hautes fonctions de l’Etat.

Alors que les débats autour de la question de la binationalité cristallisent les tensions et suscitent moult commentaires en France, ce sujet a été tranchée dans le vif de l’autre côté de la Méditerranée. Ainsi, comme l’évoque Le Figaro, dans son édition du jour, les autorités algériennes ont décidé d’introduire, dans la nouvelle constitution qui doit être votée ce dimanche, une mesure qui suscite déjà la polémique : l’interdiction pour les binationaux d’accéder aux plus hautes fonctions de l’Etat.

Plus précisément, le fameux article 51 incriminé stipule que seule « la nationalité algérienne exclusive »permettra « d’accéder aux hautes responsabilités de l’État et aux fonctions politiques ». Une mesure controversée qui a déclenché l’ire d’une partie de la diaspora algérienne, furieuse d’être ainsi écartée des « affaires courantes ». Plusieurs pétitions ont notamment été lancées en ce sens, réclamant le retrait de l’article.

« Aucun lien avec une puissance étrangère »

« Pourquoi tant de haine  pour cette diaspora amoureuse de sa patrie  d’origine qui sans cette bi, tri, quadri-nationalité n’aurait pas pu accéder et développer ses fameuses compétences tant recherchées pour participer à la construction de l’Algérie du XXIe siècle ?», s’indigne dans les colonnes du quotidien la députée représentante des Algériens de France au Parlement algérien, Chafia Mentalecheta.

Suffisant pour faire plier les pouvoirs publics algériens ? Rien n’est moins sûr comme en témoigne l’inflexibilité de l’ancien Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, aujourd’hui directeur de cabinet du président Bouteflika, toujours dans le Figaro. « Ceux qui voudraient servir ou représenter l’Algérie à de très hauts niveaux de responsabilités, ne doivent avoir de loyauté  qu’envers elle et doivent être dégagés de tout lien avec une puissance étrangère », justifie-t-il.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s