Chez SEB, réparer est devenu aussi important que vendre

23/01/2016 à 11h02

Le groupe SEB, qui réfléchit à la réparabilité de ses produits depuis 2008, est dirigé depuis 2000 par Thierry de la Tour d'Artaise.

Le groupe SEB, qui réfléchit à la réparabilité de ses produits depuis 2008, est dirigé depuis 2000 par Thierry de la Tour d’Artaise. – Jack Guez-AFP 

Pour garantir tous ses produits réparables sur 10 ans, le géant du petit électroménager stocke 5 millions de pièces détachées issues de 40.000 références. Un modèle coûteux et atypique que SEB estime rentable à terme.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s