L’esclavage pour dette des pays et des populations va-t-il être gravé dans le marbre de la loi avec le traité transatlantique ?

4 novembre 2015

Dans un document sur le traité transatlantique transmis par la Commissaire au commerce Cécilia Malström, une annexe surprenante est consacrée à la dette publique des Etats. Ce qu’on y apprend est absolument scandaleux. Si un pays a accumulé une dette publique insoutenable comme cela pourrait être le cas de certains pays du Sud de l’Europe, cet Etat ne pourra restructurer sa dette, rallonger la durée de remboursement qu’à une condition draconienne : plus de deux tiers des investisseurs et des prêteurs devront être d’accord pour que cet allégement ou cet allongement de la dette publique soit possible.

Comme on l’a vu dans les négociations sur la restructuration de la dette publique de Porto Rico avec ses créanciers, les conséquences concrètes seront terribles pour les populations : les investisseurs auront beau jeu de demander que leur remboursement soit assuré à tout prix même s’il faut pour cela couper de façon dramatique dans les dépenses d’éducation des enfants, la santé, les prestations sociales aux plus démunis. L’armée pourrait aussi être réduite à la portion congrue sur demande des investisseurs pour garantir le paiement de leur dû.
Ce texte est absolument scandaleux et démontre une volonté incompréhensible de la Commission Européenne de détruire toute souveraineté des Etats européens quelles qu’en soient les conséquences pour les populations.

http://www.frontnational.com/2015/11/lesclavage-pour-dette-des-pays-et-des-populations-va-t-il-etre-grave-dans-le-marbre-de-la-loi-avec-le-traite-transatlantique/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s