Le jihadiste Ahmad Almohammad a été aidé par des « bénévoles » français pro-migrants

Le kamikaze a été accueilli à terre en Grèce et a reçu de l’aide et des vêtements par des Français de Médecins Sans Frontières.

L’article complet du journal « The Sun » : Un des kamikazes a été aidé sur l’île grecque et habillé par des bénévoles français avant de faire son chemin à travers l’Europe.

http://www.contre-info.com/le-jihadiste-ahmad-almohammad-a-ete-aide-par-des-benevoles-francais-pro-migrants

Lire la suite

Philippe Esnol : « On a reçu l’ordre de fermer les yeux sur le port de la burka »

Après Malek Boutih, le sénateur radical Philippe Esnol (ex-PS) met les pieds dans le plat à propos de la montée du fondamentalisme religieux. Entretien.

PROPOS RECUEILLIS PAR

Publié le 16/01/2015 à 12:05 – Modifié le 16/01/2015 à 16:42 | Le Point.fr
Philippe Esnol, ancien maire de Conflans-Sainte-Honorine, a quitté le Parti socialiste en 2013 pour rejoindre la Parti radical.
Philippe Esnol, ancien maire de Conflans-Sainte-Honorine, a quitté le Parti socialiste en 2013 pour rejoindre la Parti radical. © HALEY/SIPA

RETOUR DE SYRIE (par le Colonel Jacques Hogard)

 

Le Colonel Jacques Hogard témoigne ci-dessous de la mission qu’il vient d’effectuer à Damas vendredi dernier, 13 novembre, jour des attaques islamistes à Paris. Attention ! Sa lettre a été écrite avant la brusque évolution de l’engagement français en Syrie décidée par le gouvernement français. Il faut noter également que le réchauffement des relations militaires franco-russes n’était pas encore intervenu au moment où il écrivait.

Ancien Chef des Forces Spéciales françaises au Kosovo, le Colonel Hogard est l’auteur d’un livre, révélateur pour nombre d’entre nous, sur les dessous de la politique européenne qu’il n’a jamais approuvés : L’EUROPE EST MORTE À PRISTINA. Pour bien comprendre ce qui nous arrive aujourd’hui, je vous engage très vivement à le lire.
Outre de nombreuses analyses publiées, Jacques Hogard a préfacé LE SEPTIÈME SCÉNARIO, de Stratediplo, qui dresse le bilan alarmant de nos Forces armées, ouvrage qui sera bientôt relaté sur nos colonnes.

Eu égard à l’importance de ces sujets, je prends la liberté de vous inviter à regarder cette vidéo de 29:21 en cliquant sur l’image ci-dessous.

----

LS


http://www.minurne.org/?p=5070

J’étais à Damas vendredi soir avec une importante délégation française composée notamment de cinq députés courageux et de quelques représentants non moins courageux de la société civile, tous concernés par la situation de la Syrie aux avant-postes de la guerre contre l’État Islamique, quand est tombée la cascade de nouvelles tragiques nous parvenant de Paris où « Daesh » venait de déclencher une suite d’attentats terroristes sans précédent contre la France et le peuple français.

 

Lire la suite

Philippe de Villiers : «La barbarie va nous faire redécouvrir notre civilisation»

Par Philippe De Villiers Publié le 20/11/2015 à 15:59

FIGAROVOX/TRIBUNE – Philippe de Villiers réagit aux attentats du vendredi 13 novembre. Selon lui, de cette tragédie pourrait naître un sursaut salutaire.


Philippe de Villiers est le créateur du Puy du Fou et le fondateur du Mouvement pour la France. Il s’est présenté aux élections présidentielles françaises de 1995 et de 2007. Il est également écrivain. Son dernier livre Le moment est venu de dire ce que j’ai vu est paru le 1er octobre 2015 aux éditions Albin Michel.


 

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/11/20/31001-20151120ARTFIG00214-philippe-de-villiers-la-barbarie-va-nous-faire-redecouvrir-notre-civilisation.php

Dans mon dernier livre[1], je l’avais écrit en toutes lettres: «Nous allons devoir affronter la guerre que nous ne voulons pas nommer. Et la classe politique va connaître le chaos.»

Nous y sommes: la guerre est là. Et le chaos va suivre. Les fautes sont trop lourdes. L’imputation sera terrible. Comment les élites mondialisées pourraient-elles en effet s’exonérer de leur responsabilité devant l’histoire, d’avoir installé chez nous, depuis les années soixante-dix, une colonisation à rebours, préparant ainsi les prodromes d’une nouvelle guerre de religion inouïe depuis le XVIème siècle.

Les gens qui se sont succédé au pouvoir depuis l’ère giscardienne et maastrichtienne ont failli. La France officielle qui a importé au cœur de notre pays, une autre nation, a vécu sur deux principes: un «espace sans frontière», au nom de l’hubris européen ; et une «société multiculturelle», au nom de l’idéologie mondialiste.

On nous a expliqué, pendant vingt ans, que «les frontières étaient inutiles». Aujourd’hui, il y a 5000 kalachnikovs qui, après un long voyage, dorment sagement dans les caves des «territoires perdus de la République». Personne n’en a contrôlé l’entrée. On y trouvera bientôt des stocks de gaz sarin. Il y a aussi 3000 kamikazes – selon nos services de renseignement – qui vont et viennent sans souci pour aller chercher en Belgique ou en Syrie leurs ceintures explosives.

Et voilà que soudain, on nous dit «On va fermer les frontières». Il faut se pincer pour être sûr d’avoir bien entendu. Le salto arrière est impressionnant. Aucun mea culpa. La médiacaste éberluée s’extasie: «va pour les frontières! Chapeau l’artiste!». Il faudra des années pour reconstituer une infrastructure douanière. Que de temps perdu!

Lire la suite

12 migrants chrétiens, jetés par-dessus bord par des musulmans, ont péri en Méditerranée

 


Mer

 

http://www.christianophobie.fr/breves/12-migrants-chretiens-jetes-par-dessus-bord-par-des-musulmans-ont-peri-en-mediterranee

Les autorités italiennes de Palerme ont mis en détention 15 migrants musulmans, de nationalités ivoirienne, malienne et sénégalaise, accusés d’avoir jeté par-dessus bord 12 migrants chrétiens originaires du Nigéria et du Ghana. L’affaire s’est déroulée à bord d’un canot pneumatique parti des côtes libyennes le 17 novembre, et faisant route vers le nord. L’embarcation qui contenait une centaine de personnes, a été interceptée par un navire de la marine italienne et les occupants transférés sur un bateau battant pavillon du Panama qui a accosté le 18 au port de Palerme. Ce sont des occupants du canot qui ont dénoncé ces assassinats aux autorités. Ces rescapés eux-mêmes ont failli aussi être jeté par-dessus bord par les passagers musulmans, mais ont échappé à leur sort fatal « en opposant une forte résistance à la tentative qu’on les jette à l’eau et en constituant une chaîne humaine » sur le canot selon une déclaration de la police de Palerme. Ce n’est pas la première fois que des migrants musulmans jettent à l’eau des migrants chrétiens : j’en avais donné un autre exemple ici le 16 avril dernier… Il est à noter que nous n’avons aucune information signalant que des migrants chrétiens auraient jeté par-dessus bord des migrants musulmans.

Source : Assyrian International News Agency, 20 novembre

Journal de guerre: des complots comme s’il en pleuvait

complots

http://www.eric-verhaeghe.fr/journal-de-guerre-des-complots-comme-sil-en-pleuvait

L’odeur de la poudre règne encore dans les rues de Saint-Denis et déjà les complots y pleuvent sans fin et sans limite d’imagination. Ils laissent présager un virage profondément antisémite dans les « quartiers ».

Les complots français

Ce matin, un internaute a déposé sur ce blog un commentaire que je n’ai pas publié, citant un article (d’un site spécialisé dans ce genre d’informations) selon lequel les attentats du 13 novembre étaient un coup monté des services secrets français pour justifier un Patriot Act. La tentation était grande, évidemment, de confondre la cause et la conséquence. Cette confusion est le propre de la démarche complotiste, qui explique le début de l’histoire qu’on ne connaît pas encore par la fin qu’on lui connaît déjà.

Au fond, le complotisme renverse la chaîne d’explication: on ne passe pas une loi sécuritaire pour répondre au terrorisme, on crée le terrorisme pour faire une loi sécuritaire.

Encore faut-il le prouver. La théorie que j’ai lue est piquante: les services secrets voulaient faire peur sans tuer. Ils ont manipulé de pauvres âmes de banlieue, leur ont fait croire qu’ils portaient des ceintures d’explosifs, mais avaient dissimulé de micro-charges explosives dans leurs gilets, actionnées à distance. Les fusillades de Paris ? une vengeance commise par les amis de ces victimes innocentes.

Il fallait oser.

Saint-Denis et les complots français

Lire la suite