Réponse de Marine Le Pen à la lettre ouverte de Mourad Laffitte publiée sur le site Mediapart‏

http://www.frontnational.com/2015/10/reponse-de-marine-le-pen-a-la-lettre-ouverte-de-mourad-laffitte-publiee-sur-le-site-mediapart

Monsieur Laffitte,

Dans une lettre ouverte publiée sur le site Mediapart, vous portez contre le Front National des accusations injustifiées, marquées par une mauvaise foi et un parti pris caricaturaux.

Vous accusez notamment le Front National d’ignorer l’implication des combattants des anciennes colonies françaises dans les deux guerres mondiales, sans avoir pris la peine de prendre connaissance du programme de notre mouvement, qui appelle justement à « favoriser le souvenir de l’Armée d’Afrique, qui s’est illustrée dans la libération de la France et dans la défense de l’empire afin de faire connaître à la jeunesse de France sa diversité et ses sacrifices cimentés par une fraternité d’armes ».

Puisque vous prenez l’histoire à témoin dans votre procès à charge, permettez-moi de vous rappeler quelques faits irréfutables établis par l’historiographie qui ont visiblement échappé à votre vigilance.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les unités ayant subi les pertes les plus importantes furent celles de l’armée d’Afrique et précisément des régiments composés d’Européens du Maroc, d’Algérie et de Tunisie.

Je n’oublie pas pour autant le sacrifice des troupes africaines de l’empire, qui étaient pour la plupart des citoyens français, tout comme je n’oublie pas ce que la France a légué à ses anciennes colonies : 50 000 km de routes bitumées, 18 000 km de voies ferrées, 63 ports, 196 aérodromes, 2000 dispensaires équipés, 600 maternités, 220 hôpitaux dispensant gratuitement soins et médicaments, 3,8 millions d’enfants scolarisés, 28 000 enseignants français exerçant sur le continent africain.

L’exactitude faisant défaut à votre approche des faits historiques, on était en droit d’attendre une plus grande rigueur dans l’examen des faits d’actualité. Or, là également, il semblerait que le militantisme ait pris le pas sur l’objectivité et la sincérité du propos.

Vous accusez le groupe Front National siégeant au Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais « d’un étonnant mutisme » sur les conflits sociaux et la suppression de milliers d’emplois.

Nous avons déposé entre le 14 avril 2011 et le 13 novembre 2014 9 motions dénonçant les délocalisations, conditionnant les aides publiques à la relocalisation de l’emploi en France et plaidant pour l’aide aux PME-PMI locales.

A chaque fois, vos amis de la majorité socialiste et leurs alliés du Front de gauche s’y sont opposés.

Vous qui prétendez défendre les « valeurs humaines », je vous invite instamment à dénoncer dans une lettre ouverte, les multiples trahisons perpétrées par l’exécutif socialo-communiste de la région Nord-Pas-de-Calais à l’endroit des travailleurs français.

Cordialement,

Marine Le Pen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s