Aéropeinture: Tullio Crali

00logo-black-01L’Aéropeinture (en italien : aeropittura) est une déclinaison picturale du futurisme, appelée « second futurisme », qui s’affirme dans les années suivant la Première Guerre mondiale. Comme expression du mythe de la machine et du modernisme caractéristiques du mouvement de Filippo Tommaso Marinetti, l’aéropeinture manifeste l’enthousiasme pour l’aéronautique, le dynamisme et la vitesse de l’avion.

En 1929, Filippo Marinetti, chef de file du futurisme, et ses amis tentent de définir théoriquement « l’aéropeinture » et « l’aéropoésie » dans un Manifeste[1] qui circulera jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Dans ce texte fondateur, ils affirment que « les perspectives changeantes de vol constituent une réalité absolument nouvelle, et qui n’a rien de commun avec la réalité traditionnelle des perspectives terrestres ». L’observation de cette nouvelle réalité nécessite de se détacher des détails et d’aller vers une synthèse des formes qui absorbe le motif dans des effets plastiques simulant les mouvements aériens.

Originaire de la région de Gorizia, ville située à la frontière italo-slovène qui fut avec Trieste un centre important pour le futurisme, Crali s’intéresse dès 1928 à l’aviation et à la représentation de la vitesse dans une synthèse mécaniste de la vision picturale. L’essoufflement du mythe de l’automobile, à la fin des années 1920, nécessite une reformulation des thèmes fédérateurs des futuristes. En avançant l’aviation comme nouveau champ de recherche, Marinetti, l’initiateur du mouvement futuriste, en propose une branche parallèle : « l’Aeropittura », mouvement de la seconde génération au sein duquel Crali évolua. Ce terme rassemble des recherches sur la représentation du dynamisme, de la puissance et de la vitesse des avions. Ses œuvres furent exposées dans la première manifestation importante d’aeropittura organisée par Marinetti à Paris (1932), durant l’exposition itinérante de l’aéropeinture (Athènes, Milan, Rome, Naples, Livourne, en 1933), puis dans toutes les Biennales de Venise de 1934 à 1940.

Tulio Crali 04 Tulio Crali 02Tulio Crali 03

Tulio Crali 01

  Ligne blanche


Galerie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s