Robert Ménard: Oui aux menus de substitution !

Entretien avec le maire de Béziers

Publié le 24 août 2015

http://www.causeur.fr/robert-menard-menus-substitution-porc-34246.html

cantines robert menard porc beziers

Gil Mihaely. Le 16 mars, le maire UMP de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret a annoncé qu’au nom du « principe de laïcité », il supprimerait dès la rentrée les menus de substitution au porc dans ses cantines scolaires.  Qu’en est-il dans les cantines de Béziers ?

Robert Ménard : À Béziers, on propose trois types de menus dans les cantines scolaires: un menu « normal » avec un plat de porc de temps en temps, un menu sans porc et un menu adapté aux différentes allergies (sans gluten). Cette situation me va très bien parce que je ne veux pas que mes enfants soient obligés de manger la viande le vendredi.  Je ne vois donc pas pourquoi j’imposerai le porc à ceux qui ne souhaitent pas en manger. A Béziers, il y a toujours une alternative pour les gens qui ne mangent pas du porc ! Je suis farouchement attaché à ce principe car je ne confonds pas laïcité et chasse aux religions.

En supprimant l’alternative au porc dans les cantines de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret pratique-t-il une forme de «chasse aux musulmans»?

Non. Je ne lance pas d’accusations à la légère, pour en avoir tellement subies moi-même…. Je dis seulement que j’ai une conception ouverte de la laïcité. Évidemment, aussi longtemps que je serai maire de Béziers il n’y aura ni repas hallal ni repas cacher dans les cantines scolaires, mais il y aura toujours des repas sans porc. Les repas hallal ou cacher n’ont pas leurs places car les pouvoirs publics n’ont pas à entrer dans ces logiques confessionnelles.

Que pensez-vous de l’idée de Yves Jégo d’obliger les mairies et les autres autorités compétentes de proposer dans les cantines un menu végétarien, une alternative sans connotation religieuse ?

Spontanément, je me méfie de ce genre d’obligations. Je trouve que l’Etat intervient déjà tellement sur tout. En revanche, je suis d’accord avec l’idée qu’il faut une alternative pour les gens respectant tel ou tel interdit alimentaire. Je ne vois pas au nom de quoi j’empêcherai les gens de respecter les interdits alimentaires de leur religion. C’est déplacé et je ne le ferai pas !

Une application stricte du principe de neutralité de l’Etat en matière religieuse n’imposerait-elle pas de proposer des menus indifférents aux religions ?   

C’est une vision d’ayatollah de la laïcité ! On ne peut pas ignorer les religions. J’ai fait installer dans l’Hôtel de Ville une crèche pour Noël et un chandelier à neuf branches pour Hanoukka parce que nous vivons dans un pays de tradition judéo-chrétienne et je suis respectueux de ces traditions-là.. Même si on m’a emmerdé pour cette histoire de crèche, j’ai finalement obtenu satisfaction. C’est la première fois dans une ville et je suppose qu’au mois de décembre prochain les crèches vont se multiplier dans d’autres villes. La salle de mon conseil municipal, qui date d’avant 1905, est décorée d’images de Saint-Aphrodise. Qu’est-ce qu’il faut faire ? Les arracher ? C’est une folie. On a ouvert la féria de Béziers avec une grand-messe devant  8000 personnes dont certains disaient le Notre-Père pour la première fois depuis trente ans ! Ils étaient là et ils retrouvaient ce qu’ils sont. Ça fait partie de ce qu’on est, on ne peut pas gommer les religions, ni de nos paysages, ni de l’art,  ni de nos modes de vie et nos pratiques. Ma laïcité n’est pas une guerre aux religions mais une manière d’assurer la tranquillité et la paix publiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s