Numericable – SFR : Mais qui va payer les dettes de Patrick Drahi ?

22/06/2015

CHRISTIAN CHAVAGNEUX Éditorialiste

Patrick Drahi, le patron d’Altice, est-il une bulle financière à lui tout seul ? On peut se poser la question face à sa fringale d’acquisitions dans les télécoms qu’il finance par un endettement croissant.

http://www.alterecoplus.fr/chronique/christian-chavagneux/mais-qui-va-payer-les-dettes-de-patrick-drahi-201506221505-00001461.html

La petite dette qui monte

A priori, il n’y a pas encore péril en la demeure : son endettement de plus de 30 milliards d’euros est en gros équivalent à ses fonds propres, ce qui ne dénote pas un ratio particulièrement excessif dans le capitalisme contemporain. Mais ses obligations sont mal cotées – en gros le niveau du Sri Lanka ! – et en progression rapide ; les dettes représentent désormais 5 à 6 fois la capacité annuelle d’Altice à dégager des profits, ce qui commence à faire pas mal. Et la situation va encore se dégrader avec la proposition du 21 juin dernier de Drahi à Martin Bouygues de lui racheter Bouygues Télécoms pour 10 milliards d’euros.

Tant que Drahi inspire confiance, il trouvera des investisseurs. Jusqu’à ce que, comme toutes les bulles, elle finisse par éclater. Tant pis pour ceux qui se planteront.

Le problème plus sérieux de cette stratégie à la Mittal, où l’entrepreneuriat s’efface devant les calculs financiers, c’est qu’elle fait porter les coûts du remboursement de la dette sur le reste de la société.

L’optimisation fiscale à la rescousse

Les premiers à rembourser les dettes d’Altice sont les contribuables français. L’endettement bénéficie d’un avantage qui le rend fiscalement avantageux par rapport à la constitution de fonds propres. Un avantage largement utilisé par les entreprises et qui fait peser une partie du coût de la constitution de bulles d’endettement sur tout le monde.

La fiscalité privilégie la dette par rapport aux fonds propres

S’y ajoute dans le cas présent une stratégie d’optimisation fiscale agressive complètement assumée. Patrick Drahi, résident suisse, détient les trois quarts d’Altice, société luxembourgeoise cotée à Amsterdam, par l’intermédiaire d’une autre société, Next LP, immatriculée à Jersey !

Le choix du dumping social

On a eu un écho de la stratégie RH d’Altice lors des grèves de mai chez SFR. L’occasion d’apprendre que certains salariés ont vu leur contrat SFR déplacé en contrat Altice aux conditions inférieures, par exemple une perte de 900 euros pour la mutuelle santé, selon la CFDT.

Alors que le rachat de SFR devait se faire sans casse sociale, une logique de démotivation serait à l’œuvre pour faire partir les salariés.

Et les sous-traitants trinquent aussi : factures non payées ou avec un gros retard, renégociations des contrats en cours de contrat, demande de rabais immédiat. Aux salariés de Cisco, EDF, HP, Alcatel et autres de payer une partie de la note. Les clients aussi sont censés contribuer avec le relèvement des tarifs mobiles, mais là, ça se passe moins bien : SFR a perdu 440 000 abonnés au premier trimestre 2015.

Dumping social pour les salariés, 17 millions pour le patron

Le problème avec les jongleurs de la finance, c’est qu’ils doivent montrer en permanence à leurs créanciers qu’ils sont prêts à tout pour les rembourser. On ne sait plus trop où passe la barre entre stratégie industrielle et stratégie purement financière destinée à pressurer l’environnement de la société pour persévérer dans la bulle d’endettement.

Tout ça pourquoi me direz-vous ? Selon le cabinet Proxinvest, Patrick Drahi a été le patron implanté en France le mieux payé en 2014 avec 17 millions de revenus l’an dernier. Selon le classement Forbes 2015, il détient une fortune de 20 milliards d’euros, ce qui fait de lui le 3e milliardaire français et le 57e mondial. Merci à tous d’y avoir contribué.

Cette chronique a été initialement publiée le 5 juin 2015 et réactualisée.

CHRISTIAN CHAVAGNEUX
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :