Le patriotisme

GK Chesterton faisait remarquer que condamner le patriotisme comme source de conflits reviendrait à condamner l’amour comme source de meurtres. En réalité, le patriotisme est ce qui nous fait rreconnaître que nous avons des obligations envers les personnes qui nous entourent ; c’est ce qui nous fait agir avec désintéressement. Parce que nous partageons un sentiment communautaire avec certains de nos concitoyens, nous obéissons aux lois qui nous semblent insensées, nous acceptons les résultats d’élections lorsque nous avons voté pour le parti perdant, nous payons des impôts pour le bien-être d’étrangers. Une tel sentiment communautaire existe en Allemagne ou en Grèce. Mais au sein de l’UE ? Regardez ce que les Allemands disent des Grecs et vice versa. Regardez les troubles en Espagne. Rappelez-vous la façon dont Bruxelles a renversé des Premiers ministres élus en Italie et en Grèce.

https://www.contrepoints.org/2012/10/19/101173-lue-gagne-le-prix-nobel-de-la-paix-40-ans-plus-tard-la-satire-est-vraiment-passee-de-mode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s