Grèce: A qui ont profité les milliards…

Les milliards ont notamment servi à faire tourner les industries d’armement européennes…  Antonis Kantas […] a admis avoir reçu des pots de vin dans au moins 12 contrats : six avec des entreprises allemandes, et six avec des marchands d’armes français (2), suédois (2) et russes (2).

Sous-marins allemands, missiles russes et corruption : procès pour 33 personnes

27 mars 2015

Un sous marin dype 214. Phoro :"S-120 Papanikolis 1" par GDK. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Trente-deux personnes seront envoyés en procès sur des accusations de crime se référant à des pots de vin et à du blanchiment d’argent dans le cadre de l’achat de quatre sous-marins à la société allemande Ferrostaal. L’affaire avait été dévoilée le mois dernier par le nouveau ministre adjoint de la Défense Nikos Toskas.

Selon la décision de la Cour d’appel, parmi les 32 défenseurs sont un armateur, d’anciens hauts fonctionnaires, des entrepreneurs, des courtiers et des représentants du secteur bancaire, un avocat et plusieurs officiers de la Marine.

Les accusations sont liées à de la corruption active et passive et à du blanchiment d’argent.

Le dossier a été établi par le témoignage de l’ancien directeur adjoint au département d’approvisionnement du ministère grec de la défense, Antonis Kantas, arrêté en décembre 2014. Il fut un proche collaborateur de l’ancien ministre de la défense Akis Tsochatzopoulos (1996-2001) condamné à 20 ans de prison en octobre 2013.

Le cas se réfère à l’achat de quatre sous-marins de type 214 pour la marine grecque pour un montant de 2,4 milliards d’euros. Le contrat entre le ministère grec de la défense et l’entreprise allemande HDW-Ferrostaal a été signé en 2000, mais la livraison est toujours en attente.

Selon la justice allemande qui a déjà condamné des officiels de Ferrostaal, les commissions occultes du contrat de sous-marins pourraient dépasser les 80 millions d’euros.

Cependant Antonis Kantas n’a pas reçu de pots de vins uniquement avec le contrat lié aux sous-marins. Il a admis avoir reçu des pots de vin dans au moins 12 contrats : six avec des entreprises allemandes, et six avec des marchands d’armes français (2), suédois (2) et russes (2).

Missiles anti-char russes

Outre le dossier des sous-marins, les procureurs ont ouvert un nouveau dossier et envoient en procès le même Antonis Kantas et un marchand d’arme qui a fourni à l’armée grecque 98 Kornet-E (systèmes de missiles anti-char longue portée). Cette affaire avait déjà été évoquée en début d’année.

Les deux défenseurs font plus ou moins face aux mêmes chefs d’inculpation : corruption et blanchiment d’argent.

Selon l’enquête des procureurs, Kantas a reçu 3.000.000€ de pots de vin par le représentant grec de la société russe KBP, soit 3% du contrat total de 100 millions d’euros.

De son propre aveu, Antonis Kantas avait reçu 700.000€ en espèces, le reste ayant été déposé dans la banque USB à Zurich et dans une autre banque suisse. Selon les médias grecs, Kantas aurait redonné à l’état grec l’argent qu’il avait obtenu illégalement.

Les dates pour les deux procès ne sont pas encore connues.

http://www.okeanews.fr/20150327-sous-marins-allemands-missiles-russes-et-corruption-proces-pour-33-personnes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s